Manipulation vertébrale


C’est une des techniques pouvant être utilisée par un physiothérapeute qualifié pour redonner la mobilité à vos articulations.

Manipulations

Sous la formation et la supervision stricte de l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec, les manipulations vertébrales et périphériques peuvent être effectuées par les physiothérapeutes. Les chiropraticiens et les médecins ont aussi le droit légal de performer cet acte professionnel.

Mais qu’est-ce que la manipulation en physiothérapie?

Communément décrite par le public «c’est lorsque l’articulation craque! » En effet c’est en partie vrai. Mais connaissez-vous bien les raisons d’utiliser cette méthode, l’explication du craquement entendu ainsi que les bénéfices et conséquences de la manœuvre?

Pourquoi utiliser la manipulation?

En physiothérapie, la manipulation est utilisée afin de redonner un mouvement adéquat à une articulation. Lorsqu’une diminution de l’amplitude de mouvement est observée, qu’une raideur est ressentie ou que l’articulation est bloquée, cette manœuvre réussi de façon précise et rapide à restaurer le mouvement optimal de l’articulation.

Comment manipule –t-on une articulation?

Dépendamment de l’articulation à manipuler et du mouvement que l’on veut améliorer, le positionnement du client ainsi que le choix de la manœuvre peuvent varier. Plusieurs articulations peuvent être ciblées, que ce soit au niveau des membres (manipulation périphérique) ou de la colonne vertébrale (manipulation vertébrale). À l’aide d’un positionnement particulier, le thérapeute amène l’articulation voulue à la fin de son amplitude de mouvement. Le thérapeute effectue alors un mouvement additionnel de petite amplitude, mais de très grande vitesse. Il est donc important de comprendre que c’est le thérapeute qui guide tout au long de la manœuvre et que le client ne se percevra pas en contrôle de la situation.

Est-ce que le craquement est nécessaire?

NON. Le son entendu pendant la manipulation n’est pas nécessairement en lien avec la réussite de la technique. Il arrive que l’articulation n’émette aucun bruit, mais que celle-ci ait suffisamment bougé pour que le mouvement soit restauré. Mais alors, qu’est-ce qui provoque le son de craquement? Bien qu’encore à l’étude, l’hypothèse la plus probable serait que lorsque les surfaces de l’articulation se séparent, le liquide contenu à l’intérieur de celle-ci passe soudainement à l’état gazeux, ce qui peut produire un son audible. Mais rappelez-vous, même si l’articulation reste silencieuse, vous pourrez en ressortir tout de même avec tous les bénéfices!

Quels sont les risques associés à la manipulation?

Comme tout traitement médical, la manipulation est associée à certains risques.

De façon tout à fait bénigne, il peut arriver si la manœuvre a été faite trop fort ou à un mauvais moment du stade de guérison du patient que l’articulation débute une réaction inflammatoire. Habituellement, l’inconfort ne dure que quelques jours et sera sans conséquences permanentes.

Les conséquences les plus graves, quoique rencontrées très rarement, se voient généralement à la région cervicale. Une lésion de l’artère vertébrale passant à travers les vertèbres du cou peut entraîner la paralysie ou la mort. De nos jours, les techniques utilisées sont beaucoup plus sécuritaires et visent à éviter ce genre de risques.

La formation et les attestations délivrées aux physiothérapeutes assurent que leurs techniques soient réglementaires et sécuritaires. De plus, les professionnels doivent aux trois ans suivre des formations d’appoint et prouver qu’ils démontrent les capacités requises à la bonne application des manipulations vertébrales et périphériques.

À retenir!

Si vous avez à recevoir une manipulation dans le cadre d’un traitement de physiothérapie :

  • Tenez votre physiothérapeute au courant de tout changement au niveau de votre état de santé
  • Posez des questions! Il est même du devoir du physiothérapeute de vous expliquer la procédure, les bénéfices et les risques. Vous êtes moins à l’aise? Demandez une démonstration de la technique à réaliser.
  • Donnez votre consentement. Le physiothérapeute doit avoir votre autorisation verbale pour procéder à une manipulation périphérique et écrite pour la région cervicale.
  • N’hésitez jamais à mentionner que vous n’êtes pas à l’aise de subir une manipulation. Vous pouvez retirer votre consentement à n’importe quel moment de l’intervention. Souvenez-vous que les physiothérapeutes ont toute une autre gamme d’outils pour vous aider.

Texte écrit par Nancy Larouche, physiothérapeute

Services connexes

Cours & activités connexes

  • cours généraux -horaire -cours-orchidia_vignette.001

    Cours Généraux

    Annelie Robertson, Aqua-Forme, Aqua-Yoga, Aquaforme, Aquathérapie, Conférences parents 2.0 : jogging et talons hauts, Cours Généraux, Eilenna Stretch, Je n'ai pas d'enfant, mais..., Je suis enceinte, Je suis papa, Kim Lebel, Louise Boudreault, Manipulation vertébrale, Massothérapie, Physiothérapie, Physiothérapie en piscine, Physiothérapie en rééducation périnéale, Pilates pour plancher pelvien, Rééducation vestibulaire, Sandra Bérubé, Sexologie, Taping, Thérapie myofasciale, Yan Côté-Tremblay, Yoga, Zumba Fitness

Ressources connexes

Spécialistes

Cela semble correspondre à vos besoins?

Contactez-nous directement en appelant la Clinique Orchidia.

418 549-2830