Les pères peuvent vivre une dépression post-partum. La dépression post-partum n’est pas vécue exclusivement par les mères. Un peu plus de 10% des nouveaux papas en souffriraient.

Les statistiques sont en hausses. On voit une augmentation des dépressions post-partum chez les pères. Bien entendu, le fait que les pères s’investissent davantage qu’autrefois auprès de leurs enfants, surtout dans les soins de bases (donner le biberon, se lever la nuit, changer de couche, etc) explique en grande partie cette augmentation. Toutefois, il demeure qu’on en parle de plus en plus et que les spécialistes sont plus à l’affût de cette réalité. 

Les symptômes possibles:
  • Fatigue
  • Tristesse,
  • Excès de colère
  • Troubles du sommeil
  • Abus d’alcool et de drogues
  • Frustration
  • Irritabilité
  • Perte ou gain de poids
  • Comportements violents
  • Stress
  • Impulsivité et tendance à prendre des risques inutiles
  • Isolement de sa famille et de ses amis
  • Découragement
  • Maux physiques multiples sans causes apparentes
  • Difficulté de concentration
  • Se réfugie dans le travail, se met à se préoccuper exagérément de productivité et d’efficacité
  • Peu d’intérêt envers le bébé
  • etc…

C’est votre cas ? Prenez rendez-vous à la Clinique Orchidia au 418-549-2830 avec notre spécialiste : Infirmière clinicienne, Sexologue, Psychoéducatrice et contactez votre médecin de famille afin d’avoir une évaluation. 

Lire la suite